Revivre

A life ain’t a life ’til you live it, I was diggin’ me a hole
Big enough to bury my soul
Weight of the world, I gotta carry my own
My own, with these songs I can carry you home

6 ans et je me remets à vivre depuis quelques mois. 6 ans de vide auquel on s’habitue parce que ça devient paradoxalement confortable. Jusqu’au jour où ce n’est plus possible, pour un tas de raisons. On avait choisi de vivre après la mort de notre fils. On a survécu depuis. C’est vrai que ce n’est pas ça, vivre. Ce n’est pas facile tous les jours, il y a des choses qui vont de soi et d’autres plus ardues. Mais je tente de m’ouvrir, de bouger, de pardonner, d’aimer mieux et surtout j’apprends toujours et encore. C’est mon fils qui me révèle, l’amour que j’ai pour lui et le regard imaginaire qu’il me porte. Je ne peux le décevoir. Pas encore une fois.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Revivre »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.