les lumières de Phathéon

Six Feet Under-Ruth mourante rejoint son fils Nate, mort avant elle

Tu tourbillonnes avec les feuilles-hélicoptères d’automne, tu virevoltes avec les mésanges charbonnières, tu planes et voles avec les grands corbeaux, tu es ce rai de soleil certain matin et tu es un fragment de lumière de cette pluie de météorites laissée par l’astéroïde Phaethon, fils du dieu grec Helios, gravitant au plus près du Soleil. Tu es partout où je peux t’imaginer, partout où je peux combler le vide de mes bras et le trou béant de mon cœur arraché. Ubiquitaire, je suis ici et là où tu es. Tu vois à travers mes yeux et je vois à travers ton regard imaginaire mais tu es là, présent à chaque instant, tu ne m’as jamais quitté. Les stigmates de ta mort à jamais gravés dans mon être et l’attente de notre prochaine rencontre qui hante mon cerveau.
Bon anniverciel and angelversary mon grand Petit Soleil ❤ Je t’aime plus que tout.
Maman

Publicités

6 réflexions au sujet de « les lumières de Phathéon »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.