Les feuilles d’automne

Je viens de faire quelque chose que l’on devait faire il y a longtemps déjà. Quelque chose que l’on a procrastiné pendant des années. Quelque chose que l’on n’était sûrement pas prêtes à faire avant maintenant, avant l’ultimatum des 5 ans. Voilà, je viens de remplir les papiers demandant le dossier médical de notre petit garçon à la maternité de l’hôpital. J’y ai joint son acte de naissance et celui de son décès. Je les ai relus, chaque mot, il n’a qu’une seule maman sur ces maudits papiers, je n’existe pas et pourtant je suis bien là, effondrée en larmes et tremblante après avoir vomi toute ma bile du matin. Charmant tableau. Voilà certainement pourquoi on a reculé ce moment. Parce que ça nous rendrait malade, encore une fois.
Parce que ça refléterait une réalité que j’ai encore tant de mal à accepter, à « digérer »,
la preuve, ça ne passe toujours pas, presque 5 ans après. Mais voilà, c’est fait, j’imagine que c’est une étape de plus, un autre obstacle surmonté, parmi des milliers d’autres. Un autre apparaîtra probablement, peut-être plus intense et violent à la réception de ce dossier médical. Il faudra de nouveau affronter l’impensable, l’inconsolable.

Comme par « hasard », c’est à ce moment-là que notre Petit Soleil s’est manifesté, toujours d’une bien curieuse façon. Dans la chambre qui aurait dû être la sienne, il y a une commode où son urne est posée, entourée de pleins de petites choses qu’on nous a données pour lui, des pierres, des cartes, des dessins etc, c’est son endroit. Un matin il y a quelques temps, je me suis aperçu qu’il y avait comme des petits bouts de plâtre blanc éparpillés partout autour de l’urne. J’ai cherché ce qui aurait pu éventuellement se casser mais je n’ai rien trouvé. Je me suis dit que j’en parlerai à Honey mais l’info passant à travers les trous de ma mémoire, j’ai oublié. Quelques jours après, Honey me dit soudainement en sortant de la chambre, t’as vu qu’un oiseau a fait ses crottes sur la commode ?????!!!! et je me suis rappelée de mes bouts de plâtre ! Après enquête minutieuse et observation à la loupe, il s’agissait bien de crottes d’oiseau ! Absolument rien dans la chambre n’avait été déplacé, aucune trace de plume, de duvet ou de crottes ailleurs, rien de tombé, rien de cassé, bref rien qui aurait indiqué la présence passée d’un oiseau dans la chambre et sur la commode ! Ça nous a paru déjà très étrange.
Du coup, on a cherché à identifier l’oiseau en question par ses crottes assez particulières en croisant avec les espèces qui vivent autour de la maison. Ça m’a permis d’apprendre beaucoup de choses et après maints débats, on en a conclu que notre visiteur volant était certainement un corbeau. Oiseau extrêmement intelligent qui a un comportement social assez remarquable ! M’enfin ça n’expliquait toujours pas pourquoi il était venu déféquer spécialement à cet endroit. On a passé quelques heures à envisager différents scénarios mais toujours sans réelle explication au final.
Quelques jours encore après, Honey m’a fait remarquer la disparition d’un bracelet à fil rouge orné d’un petit coquillage qui était à côté de l’urne et qu’une amie nous avait donné il y a quelques années. On a cherché ce bracelet partout, au-dessus, en-dessous, sur les côtés bref, aucune trace du bracelet. Notre corbeau devenait un voleur !
Pour résumer, un corbeau est entré par la fenêtre grande ouverte de la chambre, s’est posé directement sur l’urne (des preuves irréfutables nous l’indiquent) et a commencé à déféquer. Pendant ce temps, il a remarqué le bracelet, l’a trouvé joli, l’a pris dans son bec et une fois fini ses besoins, est parti comme il était venu ! Sans rien bouger ni toucher quoi que ce soit d’autre dans la chambre ! J’avoue que le signe de notre Petit Soleil nous laisse perplexe…et que je n’ai pas encore tout à fait cerné la symbolique des crottes sur l’urne…bien que l’idée du corbeau, oiseau absolument fascinant, messager de mon petit garçon me plaît bien…mais le message est encore confus…ou je me refuse à interpréter tout ça comme un signe d’abandon et de merdes à venir…?? Si vous avez des idées, des intuitions, je suis preneuse !
Du coup, on ferme un peu plus la fenêtre et on observe les corbeaux en tentant parfois d’initier un contact, jusqu’ici sans succès mais comme ils ont une mémoire exceptionnelle, je suis sûre qu’il nous reconnaît ou en tout cas la fenêtre ! Peut-être qu’un jour on connaîtra le sort du bracelet rouge qui doit vivre des aventures inimaginables, comme mon petit garçon.

Aujourd’hui, c’est la journée du deuil périnatal, la journée de tous les bébés qui ne sont plus, de tous les parents qui sont devenus et de ce silence qu’il faut briser. ❤  Peace & Love ❤

Since you went away, the days grow long, and soon I’ll hear old winter song but I miss you most of all my darling when autumn leaves start to fall…
Depuis que tu es parti, les jours se font longs, et bientôt j’entendrai la vieille chanson de l’hiver mais c’est quand les feuilles d’automne commencent à tomber que tu me manques plus que tout mon adoré…
Eva Cassidy – Autumn leaves …que Honey joue maintenant parfaitement à la guitare pour mon plus grand plaisir ❤

 

15 réflexions au sujet de « Les feuilles d’automne »

  1. Kaymet

    Magnifique chanson, ça doit être émouvant d’écouter ta chérie le jouer à la guitare.
    Bravo pour cette étape difficile de demande de dossier.
    Pour ce qui est du corbeau, c’est très troublant. J’ai cherché un peu ce qu’il y a derrière la symbolique du corbeau, et je te copie ci-dessous quelques extraits de ce que j’ai trouvé – la symbolique récente du corbeau contient beaucoup de négatif, mais traditionnellement, il se réfère à des aspects très positifs, qui… t’interpelleront sans doute…
    Sinon personnellement, ça me fait penser à « The Raven » de Edgar Allan Poe (que je te conseille de (re)lire) et à la chanson d’Alan Parson’s Project en lien avec ce poème, que j’écoutais quand j’étais ado.
    Voilà « my 2 cents worth » 😉
    Douces pensées à vous deux et à votre petit soleil, aujourd’hui tout spécialement.

    ——–
    Le corbeau:
    "En Chine et au Japon, il est considéré comme un symbole de gratitude filiale, de par le fait qu'il nourrit ses parents, pratique qui ressemble à la tradition de ces sociétés. Au Japon, il symbolise aussi l'amour familial, mais il est aussi un messager divin, et les Tcheou le considèrent comme un oiseau de bonne augure, qui annonce leurs victoires et symbolise leur vertu. En Chine il est considéré comme un oiseau solaire"
    "En Grèce, là encore solaire, le Corbeau est consacré à Apollon, c'est un messager des dieux, et il rempli des fonctions prophétiques […] le Corbeau reste le compagnon préféré du Dieu Soleil"
    "Le Corbeau est aussi un symbole de la solitude, de la retraite volontaire, c'est-à-dire de l'isolement destiné à atteindre un niveau de conscience supérieur. il est aussi un symbole de l'espoir, son croassement répétitif voulant dire "demain, demain" en latin."
    "En plus de ses rôles de héros solaire, de démiurge ou de messager divin, le corbeau a aussi un rôle de guide, et entre autres de guide des morts"
    "l'expression Irlandaise " posséder la sagesse du corbeau" signifie avoir la connaissance suprême."

    Répondre
  2. Kisha

    Vous allez peut-être trouver ma théorie simple et enfantine mais je suis persuadée que ce corbeau est un messager ami qui a pris ce petit bracelet pour le remettre quelque-part à votre petit soleil. Comme tu dis, les corbeaux sont très intelligent mais aussi messager symbolique entre le monde des morts et des vivants. Ce n’est pas anodin qu’il s’agisse d’un corbeau et qu’il se soit arrêté dans votre maison, tout particulièrement dans la chambre de votre petit garçon. C’est un oiseau qui est souvent craint et détesté, alors que pour preuve, il « ressent » de belles émotions puisqu’il est s’est arrêté chez vous.. Pour les crottes, peut être après un long voyage il s’est juste soulagé.. désolée si ça vous parait con mais j’ai pas pu m’empêcher de vous en faire part. Je vous embrasse chaleureusement et je pense très fort à vous ❤

    Répondre
  3. mamanfwoggie Auteur de l’article

    Merci beaucoup Kaymet et Kisha pour vos interprétations ! C’est vrai que le corbeau jouit d’une réputation de malheur fortement usurpée dans notre culture indo-européenne ! Je préfère m’en tenir aux autres cultures et mythologies et voir le corbeau comme un messager entre morts et vivants. Et forcément le compagnon préféré du dieu Soleil reste ma plus belle image et symbolique ❤ Je suis persuadée que cette histoire n'est pas anodine, j'ai vécu trop d'expériences inexplicables pour que ce ne soit que des coïncidences ou hasards et cela a vaincu définitivement mon scepticisme du début, d'autant que cela se produit à chaque fois à des moments significatifs se rapportant à notre petit garçon-soleil. Merci d'avoir pris le temps de vous pencher sur la question pour m'apporter de belles réponses ! Tout ne s'explique certainement pas mais je SAIS que malgré son absence, notre Petit Soleil est bien là et c'est bien le principal pour moi. ❤

    Répondre
  4. typhaine

    Je suis toujours heureuse de te lire, même si ce que vous vivez est dur et triste. Je ne peux qu’imaginer l’effet que ça fait de se voir complètement ignorée dans les papiers qui témoignent de la vie de votre fils. Ça me chamboule que les choses ne changent que si peu et si lentement!

    mille pensées pour petit soleil. xx
    (à venir sous peu : une photo que j’ai prise pour vous et lui pendant un récent voyage dans un pays où il y avait des corbeaux — mais comme l’appareil n’était pas à moi, j’attends moi-même de recevoir la photo…)

    Répondre
    1. mamanfwoggie Auteur de l’article

      Merci Typhaine, c’est gentil. Oui, c’est toujours un choc de ne pas voir mon nom dans la si brève vie de mon fils, je suis aussi invisible que lui 😦 ta photo et le pays visité m’intriguent … 😉 Bises et pensées au petit marcassin, toujours ❤

      Répondre
  5. fannie

    Hum … Joli oiseau qu apportes tu ? La douceur de tes plumes ? La légèreté de tes envols ? La passion des contrees inconnues ? Ce truc spécial qui fait que l on se sent si vivant lorsqu on t’admire les pieds sur ma terre ferme. Un peu de tout ça peut être pour les mamans de Petit Soleil.

    Répondre
  6. Kaymet

    Depuis ces échanges, j’ai lu un livre qui m’a bien plu et qui par certains côtés m’a donné envie de le partager avec toi: rien à voir avec les corbeaux, mais plutôt avec les petits signes ici et là… c’est « Le brumes de l’apparence » de Frédérique Deghelt. Si jamais tu as l’occasion d’y jeter un œil, peut-être qu’il te plaira aussi.

    Répondre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.