De Van Gogh à Sativa

Décalées et pas encore tout à fait rentrées d’Amsterdam, de l’atmosphère douce et tranquille de la ville, des péniches fleuries sur les canaux, des couleurs des volets à celles des vélos, des fous rires entre amies, de la poésie de Van Gogh et des longues pauses au fond d’un coffee-shop tamisé. Fourbues et pas encore remises des dizaines de kilomètres de balades, des couchers tôt le matin et des ascensions quotidiennes des escaliers amstellodamois typiques. Mais heureuses et totalement comblées de fraîcheur intellectuelle, de couleurs subtiles et vivantes et d’émotions ressourçantes.
Une parenthèse si simplement enchantée, on a discuté, beaucoup ri, marché le nez en l’air, fumé sans contraintes, mangé sans heure, souri plus souvent, on a pris le temps, on était bien.
Je me délecte maintenant de tous ces souvenirs de beauté et d’émerveillement et de tous ces putains de bons moments partagés entre êtres si chers. Et je souris, présentement heureuse.

Des millions de mercis à nos sœurs de vie et de voyage, d’être encore et toujours là, hilarantes, sincères et adorables. On vous aime vraiment très fort ❤

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s