Tirage au mauvais sort

On est en état de choc, chacune est pour l’instant fermée dans son mutisme. On a déjà besoin d’encaisser soi-même avant de pouvoir atteindre l’autre et de lui être utile. La maison est très calme. On ne parle pas beaucoup. On pleure à tour de rôle. Ouais, ce coup de poing est ravageur.
Quand Honey m’a envoyé le funeste texto du résultat, j’étais au travail et je n’avais déjà plus de lèvres à force de me les manger d’anxiété. J’avais une boule au ventre comme jamais et je me sentais dans un état pitoyable. A la lecture du texto, une enclume m’est tombée dessus en même temps qu’un sentiment de vide absolu. Le choc. Les larmes sont montées et ma colère aussi. Je me suis levée d’un bond, folle de rage et de douleur en écrasant ma bouteille d’eau au passage pour aller m’effondrer en pleurs dans les toilettes suivie de mon amie Fifi Brindacier, impuissante. Puis je suis sortie dans la rue fumer et marcher, marcher …. j’ai appelé Honey qui était dévastée et il fallait que je rentre à la maison tout de suite. Je suis remontée au bureau pour informer mon supérieur et je suis partie en trombe sous le regard inquiet de Fifi qui ne pouvait alors rien pour moi. Je m’étais refermée à tout et tous. Ce n’était plus possible de me parler. Arrivée à la maison, on s’est prises dans les bras avec Honey et tout a explosé.
Depuis, c’est le calme plat. On tente de récupérer. Comme prévu, le cerveau est parti en vrilles et n’est pas encore revenu…il tourne à pleine puissance…Jusqu’à quand on va morfler comme ça ? On se rapproche un peu plus de la fin. Quel projet de vie sans enfant après ? C’est pas possible d’être maudites à ce point !! On va souffrir jusqu’à quand ? Je voudrais juste avoir cet enfant vivant et passer à autre chose, vivre, enfin. J’ai 46 ans, jusqu’à quel âge ? Honey n’en peut plus des traitements. On court après une illusion ? Chienne de vie de merde. A quoi bon ?
Et ça tourne, ça tourne…sans fin pour l’instant.
Se relever et se raccrocher aux trois embryons congelés ensemble, un essai. Comment y croire encore ? Où trouver l’énergie ? On est à plat, exténuées. On a tout fait comme il fallait. On a réparé, trouvé des réponses, le bon protocole et pourtant rien. Je ne sais plus ce qu’il faut faire pour que ça marche. Le sort s’acharne et je n’ai pas de recettes contre le mauvais sort. Je sais bien que pour l’instant je ne peux voir que tout en noir mais objectivement, je ne sais plus quoi faire. Une vie entière suspendue à une possible chance qui serait potentiellement au bon endroit au bon moment ? A quoi tient le bonheur et le malheur ? Une nano-seconde de chance?
Merci beaucoup en tout cas pour tous vos messages, ils nous touchent énormément dans ces moments très durs.
Il va falloir des jours et des semaines pour s’en remettre et pour que cette douleur intérieure et lancinante s’apaise. Peut-être.

Nous espérons toujours pouvoir rembourser le prêt en une seule fois. Si vous pouvez vous permettre de nous aider, ne serait-ce qu’un petit peu, cela sera sincèrement et grandement apprécié et le moindre cent y sera consacré. Pour participer à cette cagnotte, il suffit de cliquer sur ce lien http://www.lepotcommun.fr/pot/pm8sryv6
Merci du fond du cœur !

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Tirage au mauvais sort »

  1. julys974

    Comment ne pas être dévastée? C’est un échec si violent, en comparaison à tous les espoirs que vous fondiez… Je n’ai pas vraiment les mots alors je vais me contenter de vous envoyer toutes mes pensées remplies de compassion, en vous embrassant bien fort. ❤

    Répondre
  2. typhaine

    De retour de vacances sans trop trop d’internet, je suis vraiment attristée de te lire. Je crois que comme parents vivant le deuil d’un bébé, on sait tou.te.s trop bien que « bad things happen to good people ». Mais dans votre cas, c’est juste trop. Je ne peux qu’imaginer la peine et la frustration que vous devez ressentir. Je pense fort à vous. xx

    Répondre
    1. mamanfwoggie Auteur de l’article

      Merci Typhaine, oui je suis d’accord, ça fait beaucoup maintenant…d’où mon désemparement devant cette cascade de bad things…on devrait peut-être devenir bad people…

      Répondre
  3. yael

    je vous embrasse fort les filles.
    Ma ballade portugaise est peuplée de pensées pour vous.
    Un coucher de soleil sur la plage qui borde le camping de costa nova, les scintillements du soleil sur le fleuve d’Aveiro, de jolis Azuleijos à Lisboa, tout ce qui est beau et lumineux me ramène à Vous et à votre Petit Soleil.

    Je vous embrasse et vous serre encore.

    Répondre
    1. mamanfwoggie Auteur de l’article

      Merci Yael, ça nous touche beaucoup de nous emmener en voyage avec vous au Portugal où notre Petit Soleil s’était déjà manifesté à Lisbonne en décembre dernier. Obrigada ❤

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s