Oscillation excentrique

Je démarre ce post sans trop savoir ce que je vais y écrire. Tout se bouscule dans ma tête sans que j’aie le temps de ranger, ça part dans tous les sens sans trouver de réelle direction.
Je n’ai pas pour autant l’impression de me sentir perdue pourtant.
Juste overwhelmed, submergée.
Une grande respiration ………………………..Honey a été enceinte pendant quelques petites semaines et puis elle a fait une fausse-couche. Une grande tristesse a succédé à une grande joie. Comme d’habitude ai-je envie de dire.
Je me croyais forte, j’ai supporté, j’ai serré les poings puis les dents pour au final m’effondrer sur deux jours. La carapace s’est fendue, les barricades se sont écroulées, les larmes ont coulé pour me retrouver vidée. Honey avait sombré les jours précédents, la douleur inscrite dans son corps en plus. On a juste attendu la confirmation par la dernière prise de sang.
Pas de miracle.

Aujourd’hui, on est debout mais mon cerveau s’embrase, je suis partagée entre lumière et obscurité. J’ai l’impression d’être lunatique, de ressentir tellement d’espoir et de certitude à un moment et la minute suivante, n’éprouver plus que du désespoir et une lente agonie.
Parce que c’était la dernière fois que Honey allait à Barcelone pour le dernier transfert d’embryons avec le donneur de notre Petit Soleil.
C’est fini pour l’Espagne, comme ce le fut pour la Belgique. On va continuer notre tour d’Europe. Merci la France, pays des Lumières éteintes et droits de l’homme blanc hétéro, de me faire sentir définitivement européenne et en aucun cas française. Je me sens plus intelligente.
J’ai l’impression récurrente que quoi que l’on fasse, il y aura toujours une merde qui fera tout foirer. Je sais que quand je suis dans cet état d’esprit, je me victimise en quelque sorte et pourtant je ne fais qu’observer notre réalité. Plus on enchaîne les échecs et plus on se rapproche de la fin d’un rêve.
Alors j’ai peur.
Et je suis si lasse en même temps. Blasée de toujours tout recommencer, de toujours passer par les mêmes étapes, j’aimerais juste que l’on ait un enfant vivant et que l’on passe à autre chose. A la vraie vie. Consacrer les dizaines de milliers d’euros déjà dépensées à des voyages autour du monde, à d’autres projets de vie, à simplement autre chose.
Je rumine, je m’aigris, je jalouse, je me ferme et je me tiens au bord d’un précipice sans fond
si tentant mais peut-être trop facile.
Et puis d’un coup, je me rappelle que c’est la première bonne nouvelle depuis des années, le premier positif depuis deux ans. Que le nouveau protocole fonctionne ! Que l’on a avancé à pas de géant par rapport à il y a un an, que Honey peut à nouveau être enceinte !
Toutes ces raisons réelles ravivent un espoir depuis longtemps endormi. Cet espoir nous redonne l’énergie de continuer, de se relever peut-être pas plus fortes mais plus déterminées. Et puis je replonge dans mes noires pensées…
J’oscille. Le cul entre deux chaises n’a jamais mis personne à l’aise*.

Du coup, Honey a pris les choses en main dès le verdict en envoyant notre dossier à une autre clinique européenne. Pendant que je me vidais de mes larmes, elle pensait déjà à la prochaine étape, à cet espoir fugace mais certainement là quand même. Stunning Honey !**
Le lendemain, on avait déjà reçu une réponse personnalisée et très détaillée sur des pistes
et examens à explorer avec les programmes proposés et leurs tarifs, of course.
Il ne nous reste donc « plus » qu’à tout envisager, réfléchir, discuter et se décider. Et payer.
Une énième fois.
Alors il faut que j’arrête d’osciller.

*Mademoiselle K- Le cul entre deux chaises
** hallucinante

Publicités

6 réflexions au sujet de « Oscillation excentrique »

  1. bulle007

    Votre histoire s’est inscrite dans ma vie, dans ma tête dès le jour où je l’ai lu.

    Il n’est pas envisageable que la roue ne tourne pas. PAS ENVISAGEABLE.

    Honey a raison.

    La vie vous montre que cela est possible.

    Je vous envoie plein de force.

    Répondre
  2. typhaine

    Je comprends que tu sois oscillante face à tout ce que vous avez à supporter d’espoirs écrasés. Même de loin, même sans vous connaître autrement que par ces mots échangés, je suis tellement triste de lire les nouvelles de cette fausse-couche, et en colère que vous ayez en plus à vous battre pour avoir même le droit d’essayer de nouveau. Je n’en reviens chaque fois pas que la France soit aussi rétrograde. Ca me désole.

    Je vous envoie à toutes les deux mille pensées en souhaitant vraiment que le prochain positif colle et qu’après tout ce temps, vous puissiez accueillir une petit frère ou une petite sœur dans votre famille. Xxx

    Répondre
    1. mamanfwoggie Auteur de l’article

      Merci beaucoup Typhaine ! Oui, toute l’Europe évolue, le Portugal vient juste de légaliser la PMA aux couples de femmes et la GPA sous certaines conditions mais la France ne bouge pas de peur de froisser quelques milliers de « bien-pensants » traditionalistes d’un siècle passé! Affligeant.
      Merci de tes belles pensées et bisous à tes deux petits bonhommes !

      Répondre
  3. Banane

    Moi aussi, je n’arrive pas à imaginer que des personnes comme vous (ou Zabou) ne puissent pas voir la roue tourner. Ca me semble inadmissible.
    Et je vous admire beaucoup de savoir réunir la force nécessaire pour le combat, force positive alors que c’est plutôt la colère qui m’habite alors qu’on ne se connaît même pas. 🙂

    Et pour ce qui est de la France… j’ai envie de garder espoir pour la suite. Les normes héritées de siècles d’éducation judéo-chrétienne finiront par ne plus exister. Avec le temps ça ne sera même plus une question de « courage » de la part des politiques, mais de bon sens (ce qui est passé dans les us n’a plus lieu d’être interdit). En bref, on y viendra, mais quand?
    En attendant c’est encore une belle injustice comme il y en a tant!

    Répondre
    1. mamanfwoggie Auteur de l’article

      Merci beaucoup Banane! J’ai longtemps ressenti de la colère même de la rage plutôt, puis je me suis rendue compte que je n’aimais pas la personne que je devenais à cause de toute cette rage alors ce doit être toute cette énergie recyclée qui nous permet de continuer…évidemment, je rechute de temps en temps, .
      En attendant que cela devienne du bon sens comme tu dis, on vit, on se marie, on essaie d’avoir des enfants, on ne se tait surtout pas, rien que pour leur dire FUCK YOU ! FUCK YOU AND FUCK YOU VERY MUCH! avec cette fois toute ma rage libérée ! 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s