Jusqu’ici tout va bien…

rainbow

curieux détail d’un petit plateau utilisé au quotidien…

Parmi notre cercle de connaissances élargi à la sphère virtuelle, on doit certainement être les dernières ou presque à avoir perdu un enfant et ne pas encore en avoir un vivant.
En même temps, on est le seul couple pour qui l’accès à l’aide à la procréation médicale est interdit. Certains de ces rainbow babies vont avoir 3 ans, 1 an, quelques mois et nous on n’a même pas encore l’étincelle d’un premier arc de ce joyeux rainbow.
Au tout début, je jalousais sans distinction toute grossesse et naissance. Quelques années après, j’arrive à me réjouir pour toutes celles qui selon moi, le méritent. Jugement purement subjectif et personnel, je sais. Pour les autres, c’est difficile, c’est une boule dans la gorge,
des larmes, de l’aigreur et de la jalousie, une douleur dans les tripes, une tristesse et injustice infinies de ne toujours pas pouvoir revivre ce bonheur et le sempiternel, pourquoi ça doit toujours et invariablement être si compliqué pour nous quand pour certains, c’est donner de la confiture à des cochons ?

Depuis notre denier échec mi-2015, on avait mis notre rêve entre parenthèses, non seulement pour digérer les multiples défaites accumulées mais aussi pour reconstituer nos finances épuisées et se recentrer sur notre vie. Pendant tous ces mois de reprise en main de notre « destinée », force est de constater que les choix et décisions que nous avons pris ont grandement amélioré notre cadre de vie. Cela faisait une éternité que nous n’avions plus goûté à la saveur de la réussite et cela fait un bien fou !!! Après des années de défaites en tout genre, ces victoires essentielles de notre propre vie ont peu à peu régénéré notre force et volonté en même temps que notre propre estime.
Mais quand nous avons décidé en ce début d’année de rouvrir notre boîte à rêve, c’est aussi toutes nos fragilités et craintes qui ont refait surface. Aussi, quand la clinique de Barcelone nous a proposé deux tests innovants qui nous permettraient certainement de comprendre ces échecs d’implantation d’embryons, nous avons aussitôt accepté, tellement avides de réponses !
Un peu désabusées car tristement habituées aux échecs, nous attendions les résultats avec anxiété et résignation. Allait-on encore et toujours rester dans le flou et l’inexpliqué ou par miracle, obtenir enfin des réponses nous permettant d’espérer encore ?
Et le prodige fut 😮
Les deux tests sont revenus concluants et l’on a maintenant une bien meilleure idée du protocole à utiliser pour améliorer nos chances de succès lors d’un prochain transfert.
En effet, le test Thrombo-Incode qui détecte les risque de thrombose à partir d’une analyse ADN a révélé chez Honey un léger risque de problèmes de coagulation durant une grossesse et a fortiori à l’implantation ce qui pourrait expliquer une partie des échecs. Heureusement pour nous, un traitement d’injection quotidienne d’héparine pré et post-transfert (jusqu’aux 3 mois minimum d’une éventuelle grossesse voire plus) devrait sensiblement améliorer les chances d’implantation.
D’autre part, le test ERA qui permet de définir la meilleure fenêtre d’implantation à partir de l’analyse de 238 gênes récoltés lors d’une biopsie de l’endomètre a montré qu’avec le protocole habituellement utilisé, Honey avait une fenêtre d’implantation pré-réceptive qui nécessiterait 12h de plus pour devenir complètement réceptive et c’est bien sûr le but puisqu’a priori, on manquait cette fenêtre ouverte à chaque fois !
Alléluia ! Hourrah ! Yay ! Nous avons enfin des explications à nos supputations mais aussi des solutions immédiates et accessibles pour de meilleures chances de réussite ! Évidemment,
ce n’est en aucun cas garanti et nous gardons bien à l’esprit qu’au final, on ne maîtrise pas grand-chose, pas de risque d’oublier !
A chaque jour suffisant sa peine, nous savourons pour l’instant la satisfaction d’avoir obtenu des résultats probants et le soulagement d’avoir des solutions précises, immédiates et concrètes. Peu habituées aux bonnes nouvelles, on a encore un peu de mal à réaliser. Après des mois de stagnation voire de régression, nous avançons, pas à pas.
Enfin quelques raisons d’espérer !?!
Nous allons donc tenter le transfert de nos deux derniers petits pingouins au prochain cycle avec un protocole modifié, injection quotidienne d’héparine pré et post-transfert avec contrôle des plaquettes ainsi qu’un temps rallongé de prise de progestérone en administration sous-cutanée pour cibler la pleine fenêtre réceptive d’implantation. Madame La Chance est cordialement invitée à notre prochain transfert d’embryons qui aura lieu en temps et en heure au printemps, tenue de gala exigée !
Alors voilà (soupir), nous sommes au seuil de notre dernier transfert d’embryons ayant le même donneur que notre fils, notre Petit Soleil. Même si nous sommes aujourd’hui un peu plus armées et que nous nous sentons un peu plus confiantes grâce à la science, cela ne nous empêche pas d’être pleinement lucides et cruellement réalistes pour anticiper un nouvel échec et esquisser déjà un plan B voire C et D. On se dit que de toutes façons, il y a bien quelque chose qui va merder. On ne se défait pas comme ça d’une habitude de poissarde.

Jusqu’ici tout va bien…Jusqu’ici tout va bien…Jusqu’ici tout va bien…mais l’important, c’est pas la chute. C’est l’atterrissage.
La Haine,
Hubert.

Publicités

6 réflexions au sujet de « Jusqu’ici tout va bien… »

  1. Silly Rose

    Madame La Chance sera suivie d’une cohorte d’ondes positives en provenance directe des amês et des coeurs de tous ceux qui vous aiment et suivent votre parcours de près ou de loin et qui veulent tellement, mais tellement, voir votre petite famille s’agrandir et sourire à la vie.
    Je vous aime.

    Répondre
  2. yael

    He beh !
    Boudu con, comme on dit chez moi, enfin des réponses … je comprends votre soulagement, surtout qu’il y a un protocole qui les accompagne.
    Si l’envie vous en prend tenez nous au courant de la date du transfert, ce sera symbolique car je ne suis pas croyante mais je ferais une cérémonie paienne en pensant fort à vous.
    Je t’embrasse fort, je vous embrasse fort tous les 3.

    Répondre
    1. mamanfwoggie Auteur de l’article

      Merci beaucoup Yael ! C’est clair que l’on accueille avec joie tout ce qui peut nous aider à comprendre, c’est un peu d’oxygène en plus! Tu éveilles ma curiosité avec ta cérémonie païenne….. en même temps pour les bonnes pensées, on n’est pas sectaire, on prend tout le monde! 😉 Zoubis!

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s