Sur le pied de guerre- Round après round

fleurs balcon

Narcisses au soleil

Le combat reprend. On remonte sur le ring. Round d’observation et de préparation.
Il ne nous reste que deux petits pingouins alors avant de passer au transfert de nos deux derniers espoirs, on va tenter de déterminer la meilleure fenêtre d’implantation par le test ERA et également éliminer, corriger ou gérer toute éventuelle anomalie thrombotique détectée dans un autre test, le Thrombo-Incode. Ah bah oui, chat échaudé craint l’eau froide !
Et comme ces tests ne nous sont pas accessibles en France puisque pas de PMA, pas de chocolat, Honey est une fois de plus partie faire un petit séjour à Barcelone pour y subir toutes ces tortures. Selon les résultats, il sera peut-être nécessaire de faire un autre test ERA jusqu’à ce que l’on trouve le meilleur protocole dosage/durée. On essaie de prendre toutes les précautions et de mettre le plus de chances de notre côté puisqu’elle ne semble pas s’inviter d’elle-même, la garce. J’essaie de me dire que tout ça nous apportera des réponses et des pistes plus précises pour enfin arriver à concrétiser un rêve qui a pour l’instant toutes les sensations et le goût d’un cauchemar. Mais au fond, je ne sais pas, je ne sais rien et en saurons-nous vraiment plus ?
Les questions refont surface, les réflexions sans fin resurgissent, les soucis réapparaissent et pourtant il faut bien en passer par là, blasées. Parfois je me dis qu’on est quand même sacrément tenaces ou est-ce juste un combat que l’on tient par peur de sombrer complètement s’il n’était plus ?
Peu importe en fait, c’est plus fort que moi de toutes façons, je ne peux pas abandonner,
pas encore en tout cas. Je sais que nous ne sommes pas seules dans ce combat, outre nos amis et parfois famille, notre fils est là pour nous rappeler de ne pas renoncer. Je sais qu’il est là,
je l’ai vu, je l’ai senti, je le sais. Peut-être qu’un jour on y arrivera, peut-être qu’un jour on capitulera mais nul ne le saura si l’on n’essaie pas. Et moi, j’aime bien savoir.

Publicités

7 réflexions au sujet de « Sur le pied de guerre- Round après round »

  1. asdecarreau

    Juste un mot d’encouragement pour vous 2, je découvre votre blog, mes larmes coulent et je parviens difficilement à les contenir.
    Je vous souhaite très vivement de connaître le bonheur d’avoir un enfant en pleine santé à qui vous pourrez plus tard expliquer le courageux parcours trop court de son grand frère.
    Tendres pensées.

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s