Bruissement de bise

soleil

Plein les yeux, en plein cœur

Un peu de vent balaie l’ocre des feuilles, le gris des trottoirs s’envole un moment
L’air frais dans tes boucles blondes, mes frissonnements du manque de toi
La lumière s’évanouit dans la pénombre, les flammes des bougies vacillent dans mes yeux
Ou est-ce moi qui titube ?
Je ne veux plus ouvrir cette porte sans fond, parfois le blizzard me surprend encore
Le blanc de la neige dans mes mains gelées, une couronne d’épines autour du cœur
Maman, tu me reconnais ?
Tu apparais parfois le soir, inondant mes yeux de ta splendeur disparue
Le calme et la fureur de l’indicible
Dis Petit Soleil, est-ce que tu m’aimes ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Bruissement de bise »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s