Bluette d’automne

marguerites

Marguerites d’automne parisien

J’ai repris le travail il y a quelques semaines mais je n’ai même pas encore travaillé. Même si mon retour était prévu depuis plus d’un mois, rien n’était prêt, comme d’habitude. Je me suis donc re-socialisée. J’ai beaucoup dit bonjour, beaucoup parlé, beaucoup souri, j’étais épuisée
le soir. Je n’avais pas eu autant d’agitation autour de moi depuis très longtemps. Cela m’a fait plaisir de retrouver mes amis et de pouvoir leur parler à tout instant, de retrouver leur humour, ça m’a donné l’impression de revenir dans un endroit familier et chaud. Je reprends peu à peu ma place dans ce monde. D’autres personnes en revanche avaient été effacées de ma mémoire jusqu’à leur nom. Au fond, rien n’a vraiment changé en un an. Rien ne pourrait vraiment changer de toutes façons avant l’extinction des dinosaures.
La sale période commence, celle qui va nous amener vers le troisième anniversaire de la mort de notre petit garçon. La sale période où il fait nuit, où il fait froid et où il pleut. Il faudra aussi gérer un autre Noël sans enfant, sans joie, sans envie, sans rien. Ce n’est d’ailleurs même plus une date tant c’est effacé de ma mémoire. Noël et les fêtes n’existent simplement plus.
On s’était dit qu’à chaque anniversaire de notre Petit Soleil, on partirait de Paris pour remplir nos yeux et notre cœur de beauté ailleurs. L’an dernier, mon genou en attente de prothèse nous en avait empêché et nous étions restées coincées à Paris avec notre infinie tristesse.
Cette année, nous nous envolerons à quelques milliers de kilomètres découvrir un autre pays
et une autre culture qui j’espère adouciront ces jours sombres à jamais. Ce sera aussi l’occasion d’un « voyage de noces » rendu possible par l’extrême générosité de tous nos proches à l’occasion de notre mariage. Grâce à eux, nous allons enfin pouvoir voyager à nouveau.
Même si ce n’est que pour quelques jours, ce sont des vacances à l’étranger que l’on attendait désespérément depuis 4 ans. C’est une bouffée d’oxygène, un projet lié à rien d’autre qu’à notre plaisir et détente. Je trépigne, je m’impatiente, j’ai l’impression que mon cœur bat un peu plus fort et la sensation de me sentir vivante depuis très très longtemps. Je sais que cela ne durera pas alors je savoure chaque battement de ce cœur que je sens à nouveau.
Ça paraît peut-être idiot de s’exciter pour « si peu » mais quand on n’a pas la chance d’être en PMA, les seuls voyages que l’on peut se permettre sont ceux pour les transferts d’embryons.
Là, ce ne sera que pour nous, jeunes mariées et en famille, notre fils dans notre cœur et certainement nos larmes, à défaut d’être dans nos bras.
Pour l’instant, je me sens revivre un peu, mon âme voyageuse frétille et ma curiosité s’excite de l’inconnu à découvrir, je profite. Carpe Diem car nul ne sait pour demain.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Bluette d’automne »

  1. Silly Rose

    Je rentre de vacances, suis de nouveau connectée au web! Ca fait plaisir de te voir savourer ta hâte de partir. Je te revois comme je t’ai toujours connue, préparant, prévoyant les itinéraires et les points de chute, les incontournables…. voyageuse impeccable! Et quant à ton cœur, même si tu as parfois peine à le croire ou à le sentir, il bat, il frémit comme toujours. D’ailleurs il me suffit de voir les photos que tu postes, comme ces petites fleurs de balcon, pour que je me dise que le monde est toujours plus joli vu à travers tes yeux. Que ce soit en voyage, ou en blog. Profitez-bien de cette escapade qui sera magique j’en suis sure!

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s