Oui !

Une semaine que nous nous sommes dit Oui pour la vie ! Un mariage très émouvant,
un week-end inoubliable à la campagne et une semaine à savourer encore ces moments uniques de bonheur.
C’est le cœur exalté et accompagnées de tous nos proches que nous avons monté les grands escaliers de la mairie vers la salle d’attente. Soudain, des chants africains se sont élevés dans le couloir, escortant la sortie du couple précédemment marié, un meneur entonnait un couplet et tous les invités continuaient à l’unisson, c’était magnifique ! Nous étions tous ailleurs qu’à Paris et l’émotion qui émanait de cette merveilleuse et belle harmonie avait gagné tout le monde. C’est donc le sourire aux lèvres et des éclats dans les yeux que notre cérémonie a commencé. Installée dans mon fauteuil de reine, j’avais peine à croire ce qui était en train de se dérouler. Après toutes ces années de galère, de lutte et de souffrance, nous nous tenions là, main dans la main, la parisienne et son américaine, pour un jour inoubliable de notre vie. Quand, alliance au doigt, nous nous sommes embrassées et prises dans les bras, c’est un immense nuage gris qui s’est désintégré au-dessus de nous et une nappe de sérénité et de bonheur qui nous a enveloppées. Je ne cessais de sourire à ma jeune mariée, Yes !! We did it, my love !! ❤
Nous avons vraiment été touchées par le discours empli de joie et d’émotion de l’adjointe au maire qui semblait sincèrement très heureuse de nous marier et après toutes les protestations homophobes à vomir que nous avons eu à subir ces dernières années, la chaleur et le partage de notre gaieté que nous ont manifestés tous les employés de la mairie a ajouté un peu plus de félicité à ce jour si particulier.
La bague au doigt et le cœur heureux, nous nous sommes ensuite tous rendus au cœur du Vexin pour y passer le week-end nuptial ! Quand nous avions visité l’endroit au mois d’août, j’étais immédiatement tombée sous le charme de ce lieu exceptionnel, ce n’est ni un château ni un manoir mais il y a une atmosphère particulièrement sereine et heureuse dans cet ancien corps de ferme transformé en gîtes en pierre et bois apparent. Un lieu un peu hors du temps et des gens, un peu à part tout en se confondant dans le magnifique paysage. C’était définitivement là que nous voulions passer ces moments de bonheur et de partage avec les personnes les plus chères à nos yeux.
Arrivés sur place, nous avons donc profité des formidables jardins pour ripailler français, libanais et américain puis entre pétanque, balade, guitare, badminton, fou-rires, ping-pong, danse et papotages intensifs, les journées et soirée se sont succédées à toute allure sans même s’en rendre compte. Nos invités anglophones et francophones se sont parfaitement débrouillés pour communiquer, l’alcool ayant quelquefois aidé!
Je me souviens m’être mise un peu à l’écart au cours de ce fantastique week-end pour observer ce qui se passait tout autour de moi et surtout pour savourer cet étonnant melting-pot de personnes différentes qui ces jours-là avaient formé une parfaite et idéale symbiose. Je sentais tous ces gens si contents d’être là et si heureux pour nous que je voulais graver à jamais ces moments-là dans mon cœur. Un moment unique, une simple communion d’amour et de bonheur entre de bonnes âmes. Tout ce qui nous importait.
Le retour sur Paris et à la réalité a été très dur, c’est vrai que nous avions passé deux jours en communauté, déjà habitués à se voir les uns les autres, à discuter quand bon nous semblait, à rire de nos travers, à se vanner sans pincettes, à s’aimer se voir le matin au réveil et se sourire, à se prendre dans les bras et s’embrasser. J’ai toujours des milliers d’images et des centaines de films de notre mariage dans ma tête mais j’ai surtout aussi tout l’amour de nos amis et de nos proches, leur générosité et leur gentillesse infinie, droit dans le cœur.
Je dis souvent que j’ai la poisse, c’est vrai, mais j’ai aussi la chance incroyable d’avoir non seulement trouvé par hasard mon âme sœur, la mère de mon fils et maintenant ma femme mais aussi d’être entourée d’amis merveilleux et sincères, intelligents et aimants et ça, ça vaut plus que de l’or. Merci infiniment mes precious!!
Il semble aussi que notre fils adoré, notre Petit Soleil avait convoqué toutes les divinités du Ciel, du Bonheur, du Soleil, de la Vérité et de l’Amour pour faire de notre mariage un moment extraordinaire et magique. Well done, son ! ❤  ☀
Et enfin, cette même semaine se sera terminée par une formidable rencontre, aussi inattendue qu’agréable, une bien belle surprise et du soleil en plus ! Je conclurai donc cet article comme j’ai conclu mon petit discours de mariage :
Aujourd’hui je suis fière, amoureuse et heureuse (et mariée maintenant !!!! 😀 ),
je t’aime de tout mon cœur Honey ! ❤

Publicités

13 réflexions au sujet de « Oui ! »

  1. yael

    Que dire de plus ?
    Je suis tellement heureuse pour vous !
    Que ces centaines de sourires, de bonnes odeurs, d’éclat de rire et de câlins, remplissent votre ciel.

    Répondre
  2. yael

    Tu vas rire : en regardant les photos, j’ai longtemps cherché pourquoi il y avait écrit « ET » sur votre pièce monté !
    Mais quelle coucouille !

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s