Sur le pied de guerre, lasse.

vide

Rien

Je n’ai pas eu besoin d’attendre bien longtemps pour savoir ce que cet été nous réserverait, rien. Simplement rien. Encore un négatif au dernier transfert. Pas une trace, pas une ombre, juste le vide, immaculé. Pas de cerise sur le gâteau de mariage, pas plus que sur le gâteau d’anniversaire de Honey.
Il faut encaisser de nouveau. Je n’ai même pas versé une larme cette fois-ci, j’ai juste serré les dents. Il n’y a même plus de mots et mes sentiments dépasseraient ma pensée.
Il va falloir se relever, encore et continuer à se battre, toujours, à chercher des solutions par nous-mêmes puisque l’interdiction de la PMA nous empêche aussi d’avoir accès à certains examens et spécialistes. On n’en chie pas encore assez et on doit être les filles de Crésus.
C’est vrai que je n’ai pas pleuré cette fois-ci, peut-être parce que j’étais trop enragée et fatiguée de cette injustice qui nous colle à la peau comme cette poisse que l’on traîne depuis trois ans.
Voilà, j’ai la rage, la rabia.
« La rage d’être autant balafré par les putains de normes,
Et puis la rage, ouais la rage d’avoir la rage depuis qu’on est môme. « 
Keny Arkana, La rage.

 

Publicités

6 réflexions au sujet de « Sur le pied de guerre, lasse. »

  1. typhaine

    Ce n’est rien du tout comparé à ce que vous devez vivre en ce moment mais en te lisant, je suis emplie de tristesse et de frustration devant l’injustice. Les obstacles politiques/institutionnels ajoutent une couche de plus à l’injustice — ça m’attriste que la France soit aussi peu progressiste face aux familles homoparentales.

    J’aurais tant aimé que tu puisses vivre enfin l’espoir d’agrandir votre famille. Xx

    Répondre
  2. mamanfwoggie Auteur de l’article

    Merci à vous deux pour vos gentils commentaires. Je suis restée un moment speechless, sans voix, sans mots. On se relève…et le combat continuera. Merci !

    Répondre
  3. david guillou

    Je connais ça… pourquoi ne pas vous lancer dans l’ia ? Peut être trop compliquer? C’est vrai qu’il faut payer payer et toujours payer… c’est fatiguant le monde dans lequel on vit. Et paris c’est très cher. Bon courage 😉

    Répondre
    1. mamanfwoggie Auteur de l’article

      On a commencé il y a 5 ans par des IA, notre parcours fait que maintenant on en est au transfert double don…l’IA est donc très loin derrière nous avec très peu de chances voire zéro que cela fonctionne maintenant. Le non accès à la PMA nous oblige à payer toujours et encore et à faire le tour de l’Europe, pas le choix. Merci pour tes encouragements !

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s