Bête de foire

mariage "gay"

Cela me tient fort à cœur, cette question de mariage gay. Ou comme j’aime à l’appeler : « mariage ». Parce que, vous savez, j’ai pris un déjeuner cet après-midi, pas un déjeuner gay. J’ai garé ma voiture, je ne l’ai pas garée gayment. Liz Feldman.

Vous dire à quel point je suis exaspérée de voir ma sexualité débattue dans les médias et par extension ma vie et ma personne, serait un doux euphémisme. Tout ce cirque autour de l’homosexualité me fait sentir comme un animal de laboratoire dont on chercherait à comprendre le fonctionnement ou parfois pire, comme un animal de foire que l’on exhiberait pour déclencher railleries et quolibets. Chaque étape de ma vie est sujette à débats,
mon couple, mon mariage ou mes possibles enfants. Des lois et des gens qui ne me connaissent absolument pas décident de mes droits et de mes non-droits dans ma vie et le bon peuple a même son avis à donner ! Toujours accusée des pires maux et toujours obligée de me défendre, de me justifier et pourtant ce n’est pas moi qui fais quotidiennement la une des faits divers les plus affreux et les plus terribles. Pourquoi ne traite t-on pas de la même façon l’hétérosexualité qui semble poser objectivement beaucoup plus de problèmes à la société ? Alors quand Honey m’a montré ce questionnaire destiné à une leçon d’éducation où des hétéros expérimenteraient le genre de questions que l’on me pose depuis mille ans, je me suis dit que l’égalité commençait aussi par là, l’éducation de l’égalité aussi.

  1. D’après vous, qu’est-ce qui a causé votre hétérosexualité?
  2. Quand et comment vous êtes-vous décidés en premier à être hétérosexuel?
  3. Est-il possible que votre hétérosexualité soit juste une phase dont vous pouvez sortir grandi?
  4. Est-il possible que votre hétérosexualité provienne d’une crainte des personnes du même sexe que vous?
  5. Si vous n’avez jamais couché avec une personne de votre propre sexe, est-il possible que vous puissiez être homo si vous essayez?
  6. Si l’hétérosexualité est normale, pourquoi tant de malades mentaux sont hétérosexuels?
  7. Pourquoi les personnes hétérosexuelles tentent d’attirer les autres dans leur style de vie?
  8. Pourquoi faites-vous étalage de votre hétérosexualité? Ne pouvez-vous pas seulement être qui vous êtes et garder le silence?
  9. La grande majorité des agresseurs d’enfants sont hétérosexuels. Considérez-vous sans danger le fait d’exposer vos enfants aux enseignants hétérosexuels?
  10. Avec tout le soutien que le mariage reçoit de la société, le taux de divorce ne cesse d’augmenter. Pourquoi y a t-il si peu de relations stables entre personnes hétérosexuelles?
  11. Pourquoi les personnes hétérosexuelles couchent-elles avec d’autres aussi facilement?
  12. Voudriez-vous que vos enfants soient hétérosexuels, en sachant tous les problèmes auxquels ils seraient confrontés, comme le chagrin d’amour, la maladie et le divorce?

J’en rajouterai une autre, juste pour prolonger le plaisir :

13. Qu’est-ce qui ne tourne pas rond chez vous, hétérosexuels ?

Publicités

2 réflexions au sujet de « Bête de foire »

  1. yael

    génial !
    je l’avais lu il y a quelque temps puis je l’avais perdu …
    Oui c’est fatiguant de se justifier en permanence au mieux au pire de se faire insulter, discriminer au boulot, frapper, ou juste d’ être regardé à travers ce prisme en permanence …

    Et en même temps … cette « lutte » constante est fatigante mais tellement créatrice !
    Elle pousse à se questionner sur les autres « minorités » et à prendre conscience de leur oppression … elle pousse parfois à militer et en tout cas à s’inventer, se dire, se nommer … Ainsi est né la culture lesbienne.
    Cette culture lesbienne qui laisse dubitative mes amies hétérotes : « Mais pourquoi lesbieeeennnnes ??? La culture c’est la culture, non ?! »
    Sur la haine, naissent des fleurs …

    Répondre
    1. mamanfwoggie Auteur de l’article

      L’interdit ou la discrimination te force de toutes façons à être créatif puisque tu es obligée de contourner le système afin d’avoir un semblant de vie « normale ». et comme tu le dis, tu sens beaucoup plus d’empathie et de compassion pour les autres opprimés…et puis l’injustice est toujours un moteur suffisant pour combattre…enfin quand on en a l’énergie! Heureusement oui que nous pouvons reprendre un peu de souffle dans quelques poches d’air militantes, heureusement que la culture lesbienne existe parce que quotidiennement nous vivons dans une société qui ne nous renvoie que l’image hétéro, TOUT est axé sur la relation homme/femme et franchement c’est non seulement épuisant mais terriblement ennuyant. Imaginez-vous, hétéros, vivre dans un monde où tout n’est que gay et lesbien, TOUT.
      c’est moins drôle tout de suite, hein? Non, c’est pas drôle d’être gay, pas pour tout ça en tout cas. Comme ce n’est pas drôle d’être une minorité discriminée quotidiennement, quelle qu’elle soit. .

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s