Liberté à géométrie variable

Combien de « manif pour tous » descendent dans la rue aujourd’hui pour défendre la liberté de dessiner, d’écrire et de s’exprimer alors qu’il y a un peu plus d’un an, ils descendaient dans ces mêmes rues pour nous interdire à nous, homosexuels, celle de s’aimer, de vivre ensemble et d’avoir une famille?
Même si je suis ravie aujourd’hui que la défense d’un droit fondamental fédère des millions de gens, je suis désolée d’avoir aussi comme Willem, « (…) envie de vomir sur tous ces gens qui, subitement, disent être les amis de la liberté », sur ces gens pour qui la liberté est malléable, fractionnable, adaptable et certainement méritante.

« La liberté d’aimer n’est pas moins sacrée que la liberté de penser »
Victor Hugo, Les Contemplations.

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « Liberté à géométrie variable »

  1. yael

    Oui …. c’est complexe tout ça …
    Je suis contente de cet élent de solidarité mais aussi circonspecte …
    Bossant dans un quartier je reconnais le boulot autour de la tolérance autour des religions qui ne sont pas la leur et de la non croyance qu’il y a à faire avec les jeunes …
    Mais, je ne peux m’ empêcher de me demander si tout le monde s’appellerait Mohamed aujourd’hui’ hui s’il y avait eu un attentat facho dans une mosquée … Et puis tout ces drapeaux et cette « fierté d être Français » … ben ça me fait drôle.

    Répondre
    1. mamanfwoggie Auteur de l’article

      Ce qui me dérange dans cette solidarité affichée, qui par ailleurs est formidable, c’est l’hypocrisie de proclamer par la même occasion qu’enfin la France est fraternelle, égalitaire et libre. Ce sont de jolis symboles mais désolée d’être rabat-joie et de radoter, elle ne l’est pas. La France oublie, les gens oublient et ça arrange tout le monde tout le temps. Moi je n’oublie pas les insultes et les menaces d’une partie des ces gens qui sont Charlie aujourd’hui (pour s’empoigner le lendemain dans les kiosques pour un journal dont la plupart n’en saisiront rien!!!!) mais qui pourtant défilaient il y a 2 ans pour nous refuser une liberté pas moins chère que celle qu’ils défendent becs et ongles aujourd’hui et ça laisse un goût amer à cette « fraternité » retrouvée. C’est pour ça aussi que je partage entièrement tes doutes quant à l’éventuel Je suis Mohamed si une mosquée ou un lieu musulman avait été attaqué de la sorte. C’est peut-être con mais je me méfie de ces bons sentiments soudains, ce qui est sûr c’est que les mecs de Charlie doivent bien se marrer d’en haut.
      En ce moment aussi, je préférerais porter Je suis nigériane pour pouvoir me regarder en face dans ce monde occidental qui ne cesse de valoriser toujours plus la vie (et donc la mort) des blancs, les plus importants évidemment, au détriment de milliers de morts noirs, tombés sous le même terrorisme fanatique. Je ne suis pas sûre au final que ce soit si complexe que ça mais apparemment il est toujours plus facile et confortable de rendre compliquées les choses simples.
      Pour finir sur un ton un peu plus léger, si tu as l’occasion de voir le film Pride, n’hésite pas !
      C’est un très beau film, tiré de faits réels sur la solidarité entre gays et mineurs anglais lors des terribles grèves de 1985, deux mondes a priori diamétralement opposés. C’est anglais, c’est drôle et ça fait du bien en ce moment !
      Bises !

      Répondre
  2. yael

    je l’ai vu !
    c’est un super film !
    Tu as vu « but i’m a cherleader !  » ?
    Ou comment une pom pom girl qui a pourtant un chéri (mais n’aime pas l’embrasse ), pleins de copines à son lycée ( mais est végétarienne ), qui est pourtant le prototype de la « jolie » américaine ( mais écoute KD Lang ) est envoyé dans un centre pour devenir hétéro sexuelle.
    Très drôle et grinçant.

    Répondre
  3. yael

    Megan ??? L’héroïne ????La pompon girl ???
    Connait pas la série …je n’ai vu que des extraits …. C’est bien ?
    C’est vrais qu’étant un brin anti-carcérale, l’idée d’une série qui se passe en prison m’a un peu dérangé et que je l’ai pas vu …
    Mais d’après les extraits je vois bien qui est l’héroïne ….oui effectivement difficilement reconnaissable !!!
    Et que j’ai beaucoup aimé … « que faisait les femmes quand l’homme marchait sur la lune ? »
    Et aussi mais ….je retrouve pas le titre exacte : « utytutty… » sur un groupe de lesbienne militante !
    très drôle aussi !…si tu connais pas je m’engage à retrouver le nom !!! faut que tu vois ça !

    Répondre
    1. mamanfwoggie Auteur de l’article

      Dans Orange ITNB, la prison est surtout le prétexte à une étude de personnages de toutes ces femmes si différentes et (presque) toutes très attachantes, c’est assez bien fait, drôle, surprenant, hot parfois bref regarde ! Les autres films je les ai vus aussi mais bof…je n’ai pas accroché, je suis trèèès difficile en films lesbiens…je les trouve en général chiants, trop hermético-intellos ou « cheap »….mais reviens demain, il y aura un article sur de très bonnes séries à regarder dont une sur les transgenres, excellente! 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s