Magies de Perlimpainpain

 

Avec le travail, j’avais accumulé des chèques-cadeaux qui ne me servaient pas à grand-chose
vu que les cliniques de fertilité, compagnies aériennes ou hôtels ne les prennent pas.
Du coup, sous la bonne influence de Fifi Brindacier, j’ai acheté une machine à pain avec
(une MAP !) et découvert en même temps l’univers des mappeuses (terme encore quasi-exclusivement féminin) et leurs forums ô combien utiles!
Jusque là, je faisais quelquefois du pain à la main mais j’avais progressivement abandonné suite à des problèmes de levée et sûrement aussi par manque d’énergie et d’envie.

Le pain, j’adore ça. Tous les pains ou presque. Mais pour moi, le pain c’est aussi la terre nourricière, l’aliment de base quand il ne reste plus rien. C’est pour ça aussi que je ne peux jamais jeter de pain sans déchirement. Je le recycle et le transforme mais le jeter me fait mal aux tripes comme si je me moquais éperdument de la nature, comme si ce geste lui témoignait un total irrespect. Ben oui, tout ça pour un morceau de pain. C’est peut-être dingue et hors de proportion mais je ne peux rien y faire. Façonner alors du pain avec plus de sûreté et de tranquillité quant au résultat final a fini de me convaincre de même que les infinies douceurs et découvertes que j’allais pouvoir expérimenter ! Et puis pour une fois, je nous faisais un cadeau tombé du ciel, gratuit et sans contrepartie !

Bon, avant d’atteindre le nirvana des pains, il faut quand même bien connaître sa machine et acquérir assez d’expérience pour ne plus rien rater. Parole de novice ! Oui, parce qu’il ne suffit pas de suivre les recettes du livret pour obtenir ce magnifique pain de la couverture.
Non. Ça ne fonctionne pas comme ça, en tout cas pas pour moi ! Il faut tâtonner, ajuster, adapter bref l’expérience est primordiale et je n’en suis qu’à mes balbutiements.
Mon premier pain multi-céréales était immangeable car beaucoup trop salé et malgré tous mes efforts et remords, j’ai dû me contraindre à le jeter. Avec turpitude. Mes pains suivants se sont significativement améliorés au point de commencer une collection de farines et graines diverses toujours à ma disposition ! je kiffe!
J’ai eu plus de réussite avec les pains sucrés car tous étaient très bons avec une mention spéciale pour la riche brioche à la crème fraîche de Fifi ! Slurp, miam ! Et puis la bonne odeur de pain ou de brioche qui se dégage de la cuisine lors de la cuisson est purement merveilleuse et envoûtante. Magique aussi car tout de suite cette odeur m’apaise et me fait sourire sans même m’en rendre compte…la thérapie par le pain, une thérapain ?
Je me constitue donc, peu à peu, un petit carnet de recettes de base testées et approuvées pour pouvoir ensuite me livrer à des découvertes plus élaborées. Je trépigne d’impatience !
Tant que ma mobilité est restreinte, autant profiter de ce temps libre pour enrichir mes connaissances (ne seraient-ce que boulangères) et améliorer notre quotidien par la même occasion.
C’est bon (et même parfois excellent !) fait maison, rapide, pratique, économique bref pour l’instant je suis ravie et je m’éclate ! Pourvu que ça dure !

NB : Toujours et Encore se contenter des minuscules plaisirs tout simples de cette chiennasse de vie ! Euh…jusqu’à ma mort?

Publicités

10 réflexions au sujet de « Magies de Perlimpainpain »

  1. Silly Rose

    Si le tourbillon de la routine pense nous faire perdre de vue l’essentiel, une petite lecture du côté de chez toi nous y ramène : les petits bonheurs de l’existence. Merci et 1000 bisous.

    Répondre
  2. avis

    mmmmmm, ca a l air hyper bon.
    Perso, on a une super boulangerie dans notre village et la boulangère en est le dessert…un vrai caractère.
    Quant à jeter, c est uniquement aux poules du voisin lorsqu’il n’est plus recyclable comme tu dis.
    On pense toujours très fort à vous et je lis assidument tes écrits meme si je ne réagis pas forcement, car bien souvent je ne sais quel réconfort mes mots pourraient vous apporter.

    Répondre
    1. mamanfwoggie Auteur de l’article

      Forcément le miel attire les abeilles…ta boulangerie a un argument marketing inégalable! Je garderai bien tout le pain pour mes futures poules mais je n’ai pas la date de mes rêves encore….Merci de ta lecture assidue en tout cas, bises!

      Répondre
  3. mamanfwoggie Auteur de l’article

    C’est ça, le pain est un compagnon quotidien apportant bien-être et réconfort pour moi aussi. alors forcément si tu ajoutes beurre ET chocolat, là c’est le nirvana….on voit la connaisseuse 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s