La Terre autour du Soleil

Dali Picasso

Démons et merveilles de Dalicasso- 2013

1 an.
Une année entière de non-vie, de survie.
Après 1 an nous sommes maintenant capables de fonctionner, d’à peu près travailler. Sans plus.
En quelques heures, j’ai tout perdu. D’un coup, mon cœur s’est brisé, mes entrailles se sont
déchirées et ma vie n’a plus eu aucun sens.
Une année à se reconstruire, à panser ses plaies comme un grand brûlé avec la certitude de
toutes ces cicatrices invisibles mais à jamais béantes et suintantes.
365 jours à expérimenter le pire de l’humanité comme le meilleur. Des mois de dépression,
des tas de rechutes, des litres de larmes mais toujours là, vacillante mais encore là.
Toujours pas de réponses aux Pourquoi ? Comment ? A quand le bonheur ?
Regarder tous ces mois puis toutes ces années défiler sans jamais voir grandir son enfant
pendant que tous les autres s’accomplissent.
Ce serait maintenant un beau petit garçon, notre vie de famille serait heureuse et notre couple harmonieux. Cela aurait dû être une année de bonheur fabuleux ponctuée d’un simple et beau mariage.
Mais on ne maîtrise rien, on tente maintenant juste de se débattre dans les affres d’une vie si futile et inutile et pourtant si incompréhensiblement précieuse.

Après cette année, je ne suis plus sûre de rien, je ne sais plus rien. Ou trop.
J’ai l’impression d’être vide de tout mais emplie de choses noires et toxiques. Je suis cernée d’un brouillard si triste et terrifiant.
Tout ce que je voudrais maintenant c’est que ça s’arrête, d’une façon ou d’une autre.
Je m’épuise lentement. Je le sens.
Après 1 an, nos bras sont vides, le ventre de Honey est vide et mon cœur trop plein.
Pour l’instant, je m’accroche à l’espoir d’un nouvel enfant comme d’un nouveau bonheur avec Honey, pour ne pas m’éteindre.
Jusqu’à quand ?
Jusqu’à quand voir toutes ces années noires défiler sans jamais voir la lumière ?
Jusqu’à quand regarder tous les autres même les pires avoir des enfants ?
Jusqu’à quand souffrir encore et encore, toujours, en permanence ?
Et combien de temps avant de devenir folle de chagrin pour de bon ?

Il est 18h16 le 6 décembre 2013, il y a 1 an je mourais aussi.

photophore

There is a light that never goes out

Publicités

4 réflexions au sujet de « La Terre autour du Soleil »

  1. PANAMBI

    Le 6 décembre résonne en moi comme un écho dans la montagne. J ai rarement ressenti une telle injustice, tristesse, et une telle non puissance. Pourtant je ne vous connais pas…mais on ne peut s empêcher de se transposer et d oser compatir.
    Soyez fortes en un an déjà beaucoup de chemin parcouru.

    Répondre
  2. Marie

    De douces pensées pour vous et votre belle étoile … Ont pense a vous a votre petit ange .
    Comme ca était dit plus haut on ne vous connait qu’a travers un forum est pourtant nous sommes vraiment touchées par ce qui vous est arrivées …
    On vous souhaite de tout cœur que la vie soit plus douce avec vous .
    Bisous a vous et votre ange

    Répondre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s