Homo Sapiens vs Culicidae 6-1 / 6-0 / 6-0

Puisque j’ai décidé de me réjouir de la moindre petite joie, si futile soit-elle, et ce, afin de
préserver ma santé mentale dans un état relativement stable, je vous livre avec excitation ma dernière allégresse.
J’ai beau habiter à un étage élevé et être à plusieurs kilomètres de la Seine, je suis envahie de moustiques sitôt passé 20° et encore.
L’an dernier, j’avais tout tenté en vain.
Avec Honey enceinte et les deux chats, je n’avais pas réussi à trouver un moyen efficace et safe de lutte anti-moustiques et au final, j’avais été dévorée tout l’été.
Cette année ça a recommencé. A peine le soleil et la chaleur ont pointé le bout de leur nez pour une journée et l’armada de ces petits bzzzz agaçants sont revenus prendre possession de chez moi à la manière des saumons qui reviennent pondre chaque année sur leur lieu de naissance !
Mais aujourd’hui c’est différent car je les attends.
J’ai enfin trouvé un moyen de lutte efficace, propre, rapide et ludique en plus !
Je joue désormais au tennis mosquito ! Le jeu est très simple, pas besoin de filet ni de polos
Roland-Garros, pas de règles et pas d’arbitre, juste moi et le moustique, œil pour ommatidie,
dent pour trompe…
L’arme fatale est la raquette électrique anti-moustiques ! Mon nouveau jouet de destruction massive.
Dès la nuit tombée, les moustiques voient de la lumière et entrent chez moi comme chez eux, gonflées les gonzesses !
Sauf que maintenant je suis Mosquito Cop avec ma raquette magique et je leur livre une guerre sans pitié à la façon d’un Luke Skywalker teinté d’un Björn Borg… sans le bandeau dans les
cheveux, bien sûr!
Et ça fonctionne! Au-delà même de mes espérances.
Après avoir passé des nuits à me lever toutes les 5 minutes, torchon à la main et les yeux collés mais rivés sur chaque centimètre de mur, après avoir passé des jours à gratter les stigmates de leur passage sur mon corps et après avoir passé des heures à nettoyer les multiples petites tâches de sang écrasé sur les murs, plafonds et portes…… j’avoue savourer avec une jouissance et délectation extrêmes le petit crépitement du moustique électrocuté.
Et en plus, ça égaiera vos soirées de petites étincelles blanches très glam rock à la Bowie des
années 1970 !
Je me suis donc découverte plus rageuse que John McEnroe, plus patiente qu’Ivan Lendl et plus tenace que Martina Navratilova ! On a les références de son temps, hein !
L’idée d’un Open du Mosquito avec un classement AMP (Anti-Mosquito Professionals) m’a même caressée le cerveau pendant quelques minutes…..
Enfin bref, je suis ravie et comblée et ça méritait bien d’être signalé en ces temps dignes du
Mordor du Seigneur des Anneaux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s