Eat me

comfort food

So true !

Avant d’essayer de manger un peu plus sainement, on s’est longtemps nourri de malbouffe.
La bouffe pour moi c’est comme un baromètre. Moins ça va, plus je mange mal.
Au début, on ne pouvait de toutes façons rien avaler.
Ensuite ce sont les « autres » qui nous amenaient à manger et qui parfois même cuisinaient.
Puis nous nous faisions livrer des repas cuisinés offerts pour 6 mois par un forum américain
en témoignage de leur soutien. Thank you SO MUCH sisters !
Quand toute l’agitation autour de nous s’est un peu étiolée, il a bien fallu manger comme des grandes. Vu l’envie et la motivation du moment, autant dire que nous nous sommes nourries à l’étudiante, pâtes, riz, trucs tout prêts…sans goût, sans plaisir et alors ?
Quand ça ne va pas, faut que je bouffe…évidemment, je ne craque pas pour une carotte crue ou des courgettes à la vapeur, non. Plus c’est industriel, artificiel et calorique, mieux c’est !
Brioches, chamallow, chocolat, cookies, gâteaux, m&ms, pizza, frites…junk food, comfort food, bouffe de réconfort. Un cauchemar de nutritionniste.
Heureusement à l’époque on ne prenait qu’un repas par jour (voire 2 les meilleurs jours) ce qui m’a peut-être sauvé de prendre 30 kgs par mois !
C’est un peu comme un lent suicide à la bouffe, pourquoi faire attention de toutes façons, à quoi ça sert ? Du coup on s’en fout comme on se fout de tout puisque l’on a goût à rien.
C’est tout bête et c’est certainement dur à croire mais pourtant faire cuire un œuf était pour nous une épreuve quasiment insurmontable, impensable.
Après quelques mois de malbouffe, mon corps a naturellement commencé à réclamer des trucs plus sains, j’avais des envies soudaines et irrépressibles de fruits, de yaourts nature, de
légumes… Honey a ressenti la même chose un peu avant et toutes les deux avons décidé
d’écouter nos corps et de mieux manger, d’y reprendre enfin plaisir. Le voyage à Brighton a été
un déclic pour Honey et j’ai suivi allègrement…
Même s’il m’arrive évidemment de replonger dans ce réconfort rapide, ça ne dure jamais bien longtemps maintenant…j’ai même perdu 5 kgs sans m’en rendre compte et c’est bien la
première fois de ma vie que cela m’arrive !
Mais mes kilos en trop sont quand même toujours là, bien à l’aise et pour tout dire, je m’en fous, ce sera plus confortable pour nos prochains petits vikings.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s