Som la gent blaugrana

La première fois que j’ai rencontré Honey, j’ai roulé 12h de nuit de Paris à Barcelone où elle
vivait alors. Arrivée à Barcelone et après avoir demandé sans succès mon chemin au seul groupe de sourds-muets en visite dans la capitale catalane ce matin-là, j’ai décidé de reprendre
mes esprits en me garant à la première place accessible à ma Gwingo de l’époque.
Après une nuit à manger de la junk food, à boire des cafés et à fumer, il fallait absolument me laver les dents avant la première rencontre ! Je me suis donc arrêtée le long de la première allée bordée d’arbres. Il faisait beau et chaud et après quelques mouvements d’étirements, je me suis brossée les dents avec délectation tout en regardant autour de moi pour tenter de me repérer puisque je n’avais ni plan ni GPS bien sûr.
C’est là que je me suis aperçue que je m’étais arrêtée par hasard juste devant le Camp Nou, le célébrissime stade de foot du Football Club de Barcelone. J’ai tout de suite été impressionnée parce que pour moi ce stade appartient à l’histoire catalane de la même façon que Gaudi.
Le seul endroit où parler catalan sous Franco était possible sans se faire arrêter. Et puis je me
souviens aussi de matches du FC Barcelone avec Cruyff que l’on regardait avec mon père lorsque j’étais enfant.
Je l’ai donc interprété comme un signe fort de ma toute proche rencontre..
Un peu plus tard, j’ai retrouvé Honey qui vivait en colocation avec Raoul Duke et Maître Gonzo (Fear and Loathing in Las Vegas /Las Vegas Parano) et le soir même, nous sommes restés à la
maison tous ensemble car c’était jour de match. Raoul et Gonzo ont sorti leur maillot et écharpe et ont chanté, crié et applaudi pendant 90 minutes.
Moi, pendant ce temps-là, j’ai vu un spectacle incroyable de ballons. Des trajectoires
improbables, des passes millimétrées, des dribbles magiques, une intelligence de jeu et une
vision artistique et ludique du football. J’ai entendu aussi toute une ville vibrer à chaque but marqué par les blaugranas.
Quand nous sommes sortis après pour boire un verre, les gens étaient heureux et la ville se
colorait à chaque coin de rue des couleurs azul y grana victorieuses. Sacrée expérience.
Comme à chaque fois que quelque chose pique assez fort ma curiosité, je m’y suis intéressée plus sérieusement . J’ai appris l’histoire de ce club, seul espace de liberté sous la répression franquiste et leur philosophie de més que un club (plus qu’un club), des débuts de Johan Cruyff au conte de fées de Lionel Messi.
Puis je les ai regardés jouer chaque week-end, seule à Paris ou avec Honey à Barcelone jusqu’à en être passionnée. J’ai vibré et explosé de joie des centaines de fois et depuis je ne loupe plus un match. Du foot différent et intelligent où même si l’argent est omniprésent, l’essence du jeu reste fondamentale et ludique. Ça fait 4 ans que je me délecte de la magie d’Iniesta, des
diableries de Messi, de la créativité de Xavi ou de l’intelligence de Busquets. Sans jamais m’en lasser même si aujourd’hui certains parlent de déclin du Barça. Nos amis ne s’étonnent donc plus qu’on ne réponde pas au téléphone les soirs de match.

A cheval sur 2012 et 2013, il y a eu un baby-boom dans l’équipe du Barça et nous avions
souvent ce rêve insensé et fou que notre petit soleil aimerait le football jusqu’à pouvoir intégrer le centre de formation du FC Barcelone, la Masia avec les enfants de Messi, Villa, Pedro, Valdès, Pinto et Piqué, tous des garçons, tous nés à quelques semaines de lui.
Nous l’imaginions déjà habillé de son body de petit culé (supporter du Barça) et plus tard, on se voyait le conduire à ses entraînements vêtu de l’équipement complet, sûrement trop grand pour lui.
Així que sí, per a mi el Barça és més que un club, aquest és l’amor i els somnis.
Alors oui, pour moi le Barça est plus qu’un club, c’est de l’amour et des rêves.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s